recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
BACLE César-Hyppolite (1794-1838)

César-Hyppolite BACLE est né le 15 février 1794 à Versoix, il est mort à Buenos-Aires le 4 janvier 1838. Fils de Jacques, dit Bâcle de Saint-Loup (propriétaire du château de Saint-Loup), riche horloger puis major au service de la Compagnie hollandaise des Indes orientales, et de Marthe De Ra y. Il se marie en 1816 avec Andrienne-Pauline Macaire, fille de Daniel Jean Marc, négociant. Capitaine de cavalerie sous l'Empire, Bâcle rentra à Genève en 1815.
Négociant, il se consacra aux sciences naturelles, participant à deux expéditions au Sénégal (1819-1821). Il s'établit en Argentine et partit le 24 octobre 1827 pour Buenos Aires. L'année suivante, la presse locale par son journal La Gaceta Mercantil du 19 novembre 1828 nous dit :
Bâcle y Cia, en la casa que habitan, calle de la Victoria N° 148, habiendo formado un establecimento de litografia y pintura, espescialemente para retratos, de todas clases, en miniatura y al oléo, asicomo para impresion de letras de cambio, precios corrientes, circulares, tarjetas, etc. .
Bien que la lithographie soit connue à Buenos-Aires pour la première fois dans les années 1824-27, par le mérite de John Q. Beech et Juan B. Douville, Bâcle peut être considéré avec justice comme l'introducteur dans sa forme définitive de cet art en Argentine.
César-Hyppolite Bâcle récolta des plantes et captura des animaux au Brésil et en Argentine, collections perdues lors du naufrage de "La Vigilante ", en 1833. L'instabilité politique le poussa à envisager de la transférer au Chili, mais, accusé de conspirer contre le gouvernement et de vendre des plans à la Bolivie, d'être de connivence avec les unités réfugiées en ce pays, il fut emprisonné pendant six mois en 1837, il mourut sitôt libéré. Il reste quelque 800 numéros de ses collections botaniques, conservés à Genève.
 

L. Necker, César-Hippolyte Bacle (1794-1838), in Le visage multiplié du monde, 1985, 45-47

J. Briquet, César-Hippolyte Bacle (1794-1838), in Bull. de l'Inst. national Genevois, 49, 1930, 239-259

El naufragio de la Vigilante, Juan Antonio Varese, Ed. Torre del Vigia Ediciones, 2001

 
 
 


<< retour