recherche
du sam 2 nov au dim 15 déc 2019
JOYAUX DU PATRIMOINE VERSOISIEN
QUERRET Jean (1703-1788 )

Jean Querret est un authentique Malouin, né à Parané, près de St. Malo, le 18 janvier 1703. Son père et ses ancêtres paternels sont de St. Servan, paroisse de St. Malo, depuis au moins 1610. Il est apparenté à Danycan, l'un des armateurs les plus célèbres de la ville. Trois de ses oncles étaient architectes, entrepreneurs, maîtres-maçons selon les chantiers. Il est donc, à la fois, un homme de mer, l'une des plus rudes qu'il soit, et un bâtisseur.

Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de la généralité de Franche Comté. Il «s'était distingué en 1735 par la construction du pont de Gray sur la Saône et du pont de Port-sur-Saône (Haute-Saône) de 1750 à 1758 ainsi qu'en 1753 par celle du pont Louis XV de Dole sur le Doubs, de sept arches de 17 à 20 mètres d'ouverture ». (cf. F.-P.-H Tarbé de Saint-Hardouin, Notices biographiques sur les ingénieurs des ponts et chaussées, 1884, p 32)..

C'est à cet architecte qu'est confié, en 1774, l'étude d'un projet pour la construction de Versoix-la-Ville. Querret n'a été que le technicien, il n'a même sans doute jamais rencontré Voltaire. Il remanie et redimensionne le plan de Bourcet qui reflète désormais des préoccupations principalement civiles : promenade, places, jardins, bâtiments publics.

Querret est également géographe, il est l'auteur d'une carte du Comté de Bourgogne (1748), dressée avec Cassini et Maraldi,où figurent, pour la première fois, toutes les voies de communication importantes.
Malgré son orientation (le haut de la carte indiquant le sud-est) ancienne et surprenante pour le XVIIIe siècle, cette oeuvre remarquable fut longtemps la carte officielle de l'administration comtoise. Perrod, 1934.‎

La Ville de Versoix a donné le nom de "Ilet Querret" à un nouveau groupe d'habitation. Le projet de quartier prévoit de réaménager ce secteur de Versoix situé entre la route de Suisse, le chemin des Graviers et le chemin Huber-Saladin.
Le périmètre est d’une superficie d’environ 16 000 m² et est constitué de 31 parcelles. Le projet prévoit de réaliser quelque 90 logements, 1000 m2 carrés d'activités et de redynamiser la vie de quartier, ainsi que les espaces extérieurs. Il s’agit du seul îlot qui a été réalisé dans le plan de ville de 1772 par Jean Querret et à une forte valeur patrimoniale. En 1774, sous le règne de Louis XV, Jean Querret était ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de la généralité de Franche-Comté dont dépendait Versoix, alors en territoire français. Jean Querret fut chargé de construire Versoix-la-Ville pour concurrencer Genève. Du plan établi à cette fin, seule la partie correspondant à l'actuel secteur route de Suisse, chemin des Graviers et chemin Huber-Saladin fut réalisée. Les quelques propriétés du lieu composant un hameau, ou îlet, la nomination Ilet Jean-Querret s'est en quelque sorte imposée d'elle-même. Le périmètre est en zone de développement 4A protégée. Direction du développement urbain

Bibliographie:

Article de Louis Lesbaupin, Versoix-Région
Site internet Conseil général Haute-Saône
Recherches Historiques sur Versoix, Cl. Fontaine 1863

 

 ‎
 

 
 


<< retour