recherche
du jeu 22 jun au mar 22 aoû 2017
Voltaire, Choiseul et Versoix
La fabrique d'ustensiles en fer-blanc de Versoix

 
La Ville de Versoix est l’heureuse propriétaire de la magnifique collection des lampes et ustensiles en fer blanc provenant de la fabrique d’Ami Argand et de ses successeurs. Ces objets, issus de l’activité industrielle de Versoix entre 1787 et 1827, sont des exemples du savoir-faire des artisans et des artistes de cette époque.
Ami Argand (1750-1803), inventeur de la lampe à double flux d’air au pouvoir éclairant incomparable, connaît bien des déboires et peine à vendre le fruit de ses inventions. En 1798, ruiné, il n’a d’autre choix que de confier les rênes de la manufacture à ses cousins Daniel-Aimé et Isaac-Ami Bordier. Les nouveaux dirigeants venant du milieu de la banque, réorganisent l’affaire et diversifient leurs activités et les produits fabriqués à Versoix. Maintenant la fabrication des luminaires luxueux, ils élargissent l’offre avec des modèles de consommation courante en fer-blanc, « vernis dans le genre anglais ». Au fil des années, l’offre s’étoffe à tous les arts de la table, allant des cafetières aux rafraichissoirs, des corbeilles à fruit aux salières, etc. Tous ces objets sont traités avec beaucoup de raffinement.
L’association Patrimoine versoisien qui a la garde de cette collection, vient d’acquérir une nouvelle pièce. Il s’agit d’une jardinière en tôle peinte avec pieds en forme de griffes de lion, sur socle peint faux marbre. Le décor d’une face représente un couple en costume de Fribourg avec en arrière-plan le Salève et le Mont-Blanc. Un paysage de montagne décore l’autre face. Si la couleur de fond est le rouge, les décorations des côtés sont dorées. Georges Savary

 
 
 
 


<< retour