recherche
mar 30 nov 1999
Exposition et concert
FILATURE DE VERSOIX

La filature de coton de Versoix fut construite en 1825.

En 1827, elle est occupé par la société J.F. Pelaz & Cie, qui fait de la promotion pour des battoirs écossais pour les grains, de leur fabrication.

En 1836, un avis paraît dans la Gazette de Lausanne, annonçant que les personnes qui ont des comptes à régler avec la maison filature Puzin & Cie, de Versoix , en liquidation , sont priées de s'adresser à M. P. Gœtz, liquidateur, à Genève, rue du Terraillet , n° 181.

   

Les bâtiments de l'ancienne filature, vers 1950. Aujourd'hui Chocolaterie Favarger

Deux avis de vente nous donnent le détail des bâtiments et des installations:

Au mois de juillet 1898, Mademoiselle Elizabeth Berger, de Genève, prévient que la filature de coton qu'elle possède à Versoix, au bord du lac et à une lieue de la ville, sera vendue publiquement au plus offrant et dernier enchérisseur, le samedi 4 août prochain. Dans cette vente est compris tout le mobilier, les métiers et mécaniques. Cet établissement est sur un canal soit cours d'eau permanent et intarissable; il se compose de 3 bâtiments, l'un pour la filature , composé d'un rez-de-chaussée pour bureaux et magasins , plus trois étages chacun d'une grande salle , garnis de 3 métiers en gros, 6 métiers en fin, cardes, dévidoirs, etc. etc., le tout mû par une grande roue; l'autre bâtiment, destiné pour la teinture, fourni de ses cuves pour bleu, chaudières, etc.; ainsi qu'un logement pour une famille ; plus , hangar, cour et jardin. Celle fabrique étant en bon état est prête à cheminer. Elle est située sur une route qui conduit dans l'intérieur de la Suisse, à portée de la France, de la Savoie el de l'Italie. L'expérience a prouvé que les produits de cette filature peuvent se consommer dans Genève el dans les cantons voisins, et qu'étant bien dirigée on peut facilement lui donner de l'extension ; la navigation prochaine du Rhône assurera des avantages certains pour recevoir la matière première venant de Marseille ; déjà une papeterie importante s'est créée sur la partie supérieure du canal, ses gérants ayant apprécié les ressources présentes et futures de cette belle position. S’adresser, pour des renseignements ultérieurs, à MM. Ph. Machard et Jaquet Chappuis, négociants, à Genève.

Les nouveaux propriétaires, J.-L. Bristlen et Cie, remettent en vente la filature un mois plus tard:

Ce bel établissement, entièrement neuf, est situé à une lieue et demie de Genève, près la grande route de Genève à Lausanne et sur les bords du lac. Les bâtiments ont été construits il y a sept ans, et les métiers en sont établis sur le nouveau modèle ; le cours d'eau qui les met en action est intarissable. Cet établissement est composé comme suit : 4 métiers à filer enfin, de 180 broches chacun; un dit à mouliner à 90 broches; un dit à mouliner le gros , à 90 broches ; 6 cardes de force, pouvant fournir tous les métiers; 1 têtes d'étirage , pour doubler et étirer le coton; 5 têtes de lanterne pour la première torsion; tous les dévidoirs nécessaires à l'établissement; un emplacement et tout le nécessaire pour la fabrication des ouates ; une teinturerie montée de six grandes chaudières en cuivre et de huit cuves en bois dur; enfin, tous les accessoires nécessaires pour faire marcher immédiatement la fabrique, sans autre déboursé que le prix d'achat , qui est de 25,000 francs de Suisse. S'adresser aux propriétaires, J.-L. Bristlen et Cie, fabricants de papiers, à Versoix.

C’est en 1875 que Jacques Samuel Favarger rachète les bâtiments et moulins de la filature pour installer sa manufacture de chocolat.

 



<< retour