recherche
Il n'y a pas de contenu
pour la sélection en cours.
retour à l'accueil
CHAPELLE DU PAVILLON

L'entrée de l'hôtel Le Pavillon est flanquée de deux colonnes qui peuvent rappeler un édifice religieux. C'est vers 1835 que le pasteur Mouchon se procura dans cet immeuble une petit local qui fut approprié au culte réformé. Il y réunissait en hiver les quelques fidèles des environs, empêchés par le mauvais temps de se rendre au temple de Genthod. Cet état de fait dura jusqu'à la construction de leur temple, en 1858. On peut en effet supposer qu'il y a rapport entre ces colonnes et l'usage du bâtiment.

Une annonce de la vente aux enchères volontaires de cette propriété dite de la Chapelle protestante du 22 mai 1855 nous en donne une description.

Cette propriété, au centre du village de Versoix, et jouissant d’une vue magnifique, est composée de deux maisons et d’une terrasse, donnant sur le lac, plantée d’arbres et pourvue d’une fontaine abondante.
Elle peut être disposée soit pour l’établissement d’une auberge où restaurant, soit pour servir de logement à une ou plusieurs familles.
La plus petite des deux maisons est louée à l’Etat pour 200 fr.; la plus grande est occupée pour les deux tiers par la chapelle et l’école protestantes, au loyer de 170 fr. ; et pour l’autre, un tiers par des appartements loués 430 fr.
Mise à prix : 19,500 fr.
La vente aura lieu le samedi 2 juin 1855, à 10 heures du matin, en l’étude de Me Janot, notaire, Cité, 25. S’adresser, pour les renseignements et pour traiter à l’amiable avant la vente, au dit Me Janot, notaire.
in. Journal de Genève 22.05.1855

Pendant de nombreuses années, les propriétaires de l'hôtel restaurant Le Pavillon se sont succédés et lui ont donné la réputation qui en a fait un des établissements les plus connus de la région. On trouve parmi eux: Garneret, Pavid, Marti, Cartier, Naef et plus près de nous Uchino et sa cuisine japonaise. G.S.



Le Temple de Versoix, Ami Bordier - 1908
Versoix genevoise, M. Lacroix 1984
 

 

 


<< retour