recherche
du sam 14 sep au dim 15 sep 2019
COULEURS - Journées du patrimoine
LE CHÂTEAU DE VERSOIX - Notes

Notes chronologiques de 1022 à 1571

1022 - Burchard, archevêque de Lyon et abbé de Saint-Maurice d’Agaune, notifie que le nommé Pierre lui a demandé la concession en précaire d’une terre appartenant à la dite abbaye, situé à Ecogia, et qui est tenu sous le sens d’un denier par Amalricus Durannus, ainsi que par son frère Fredgarius. Burchard, avec le consentement du roi Rodolphe, accorde au dit Pierre et à un de ses enfants la concession demandée et reçoit deux chars de vin qui sont consommés au château de Versoix « castrum quod vocatur versoi ».
Regeste genevois, n°166, p.47

29 mai 1257 – Nantelme, abbé, et le couvent de Saint-Maurice-d’Agaune promettent à Pierre de Savoie, leur avoué et protecteur, de lui céder, moyennant une rente annuelle de 25 livres maurisiennes, « jura et possessiones dicti Monasterii, in Comignie, in parrochia S. Lupi, et apud Versoyam. » Cette donation est confirmée le 18 janvier 1258 par le pape Alexandre IV.
Regeste genevois, n°888 et 896, pp. 220-221.

Septembre 1264 – Testament de Pierre, comte de Savoie. Il lègue à sa femme Agnès, sa vie durant, les lieux de Féterne, Alinge, Versoix, Commungny et tout ce qu’il possède à Aubonne.
Regeste genevois, n°979, p. 240.   

Pierre II de Savoie (Collection Reggia di Venaria Reale, ca 1753).           

     

Portrait d'Agnès de Faucigny (Collection Reggia di Venaria Reale, ca. 1753).


     

Août 1265 – Echange entre le prévôt du Mont-Jou (Grand-Saint-Bernard) et Pierre, comte de Savoie. Le premier cède au second le droit de patronat sur l’église de Saint-Loup et tout ce que le couvent possède à Versoix ; le comte cède au prévôt le patronat de l’église de Saint Liber et tout ce qu’il possède depuis Nyon jusqu’à la Cluse de Gex, et depuis le lac jusqu’au Mont Jura.
Regeste genevois, n° 992, p. 243.

7 mai 1268 – Testament de Pierre, comte de Savoie. Il lègue à sa femme Agnès de Faucigny, sa vie durant, les châteaux de Versoix, d’Alinge, de Féterne, de Charousse et d’Aubonne.
Regeste genevois, n°1034, p. 253.

9 août 1268 – Testament d’Agnès de Faucigny, veuve du comte Pierre de Savoie. Elle lègue à son Frère Simon de Joinville, seigneur de Gex, soit le château de Versoix dont elle excepte la villa de Commugny, soit tout ce qu’elle possède dès le dit Commugny jusqu’à Cluse, près de Collonges, entre le Rhône et le Jura, sous la condition que le tout demeurera du fief de Faucigny, et que le dit Simon de Joinville bâtira près de la Versoix et dotera une maison religieuse.
Regeste genevois, n°1034, p. 263.

4 mai 1269 – Convention entre Simon de Joinville, Seigneur de Gex, et l’abbaye de Bonmont au sujet de leurs droits et de leurs obligations réciproques. Sont mentionnées dans ce document les franchises de Versoix.
Regeste genevois, n° 1048, p. 256

30 septembre 1278 - Léonète, dame de Gex, et ses fils Pierre et Guillaume reconnaissent devoir six milles livres viennoises à Béatrice, comtesse de Viennois et d’Albon et dame de Faucigny, savoir : entre autres, six mille et trente et une livres pour la fortification et la défense du château de Divonne, ainsi que pour la défense de celui de Versoix, le tout exécuté pour eux et sur leur demande par la comtesse Béatrice. Pour sûreté de ces six mille livres, Léonète et ses fils remettent en hypothèque, entre autres, les châteaux de Versoix et de la Cluse, avec tous leurs mandements.
Regeste genevois, n°1155, p. 281.

14 août 1285 – Léonète, dame de Gex, et son fils Pierre, chevalier, prêtent hommage-lige à l’illustre homme le seigneur Amédée de Savoie et à ses héritiers. Cet hommage est rendu pour tout ce qu’ils possèdent, parmi, le château de Versoix.
Regeste genevois, n° 1219, p 297.

1 janvier 1286 – Pierre, seigneur de Gex, du consentement de sa mère Léonète, fait pour lui et pour ses successeurs dans la baronnie de Gex, hommage-lige à Amédée, comte de Savoie. Mention du château de Versoix.
Regeste genevois, n°1230, p. 297.

1286 – L’évêque de Genève, Robert, allié du Dauphin de Viennois et du comte de Genève assiège et s’empare du château de Versoix.
Duparc Pierre, le comte de Genève, p. 203.

2 avril 1288 – Pierre de Ternier, fils de feu Girard, reconnaît avoir reçu de Guillaume, évêque de Genève, une satisfaction convenable pour les dommages qu’il a soufferts de la part du défunt évêque Robert, à l’occasion du siège et de la prise du château de Versoix, et de sa propre arrestation ; il renonce à toutes poursuites ultérieures.
Regeste genevois, n°1262, p. 310.

1er janvier 1296 – Amédée, comte de Savoie, déclare que Béatrix, dame de Faucigny, lui cède tous ses droits sur le château et le mandement de Versoix, comme dote de son mariage avec Alix, fille du Dauphin Humbert ou comme dot du mariage entre Agnès, fille du comte Hugues, fils du Dauphin Humbert. Si aucun des deux mariages n’étaient conclus, le château de Versoix serait restitué à Béatrix de Faucigny.

                                              
Regeste genevois, n°1405, pp. 353-354.

1296 Lendemain après l’Assomption – Hommage prêté par Henri, seigneur de Viry, au comte Amédée de Savoie pour les biens qu’il possédait pour regard du château de Versoix, sauf la fidélité due au comte de Genevois.
A.D.C.O., B1244

Sans date – Convention entre Guillaume de Joinville, seigneur de Gex et Amédée, comte de Savoie, par laquelle Guillaume promet de restituer au comte de Savoie le château de Versoix et tout ce qu’il tenait en fief du dit comte, avec la somme de dix mille livres, au cas que tant le dit Guillaume que ses héritiers vinssent à s’emparer par force ou autrement dudit château, ou bien en procurer l’invasion.
A.D.C.O., B1244

1295-1306

  •  Versoix, compte d’Anthelme Port. Réparation des toitures des bâtiments du château.
  •  Compte de Guillaume de Châtillon. Reconstruction de quatre échiffes sur les remparts du château. Réparations des planchers et blanchissage à la chaux de la grande salle et de la grande chambre du comte au château ; du toit de la chapelle et de la chambre « del Peloz ».
  •  Mille trente et un chars sont employés pour amener la pierre nécessaire à la clôture du château de Versoix. Creusement des fondations et d’un fossé allant jusqu’au lac.
  •  Reconstruction de quatre guérites du château, abattues par le vent. Construction d’un pont de la tour aux coursières. Réparation de deux des portes de la ville.

1302 – Un incendie a brûlé la ville de Versoix, 94 ouvriers refont les maisons autour du château et gagnent 2 deniers par jours.

1303 – Les revenus sont presque nuls à cause d’une tempête et de l’incendie qui a détruit la ville de Versoix. Travaux de reconstruction des bâtiments du château qui avaient péris dans le désastre. Construction d’échiffes et de guérites sur les murs. Réparations des fossés.

A.D.C.O., B10300

1306-1313 – Comptes de Jean d’Urtières, Mermet d’Arbigneux, Jacques de Bozel et Humbert de Grésy, chatelains de Versoix.
A.E. Turin, 2ème section, INV. 69

1313-1318 - Compte de Humbert de Grésy.
Reconstruction du pont du château du côté du verger ; de la « muette » au-dessus de la porte, pour remplacer celle qui avait été brûlée.
Réparation de la porte de Versoix, du côté de Coppet.
Réparation des brèches arrivées dans le mur de courtine, du côté des moulins ; dans celui de la grosse tour.
Réparation du toit de la chambre verte.
Construction d’une loge pour le portier, près la porte du château.
Construction de quatre échiffes aux angles de la grande tour.
Reconstruction totale du mur de courtine du château du côté des moulins.
Reconstruction de la cheminée de la chambre verte.
Murement des portes pratiquées dans les courtines du château.
On établit la bouteillerie dans la chambre verte et on pratique un dgré pour descendre à la cave.
Reconstruction totale de la chambre verte ; d’une tournelle vers les moulins et de l’étable joignant qui avait été incendiée.
Etablissement de créneaux sur les murs, entre la porte et la grande tour, et d’échiffes en pierre sciées, et en tuf au-dessus des deux portes de la ville.

A.D.C.O., B10301

1318-1322 – Compte de Raymon d’Allinges.
Construction du degré de bois conduisant à la chambre du Pelloz : d’une galerie à trois colonnes devant les portes de la chambre verte et du cellier. Etablissement de quatre fenêtres doubles de cette chambre.
Rétablissement de la bouteillerie dans la chambre verte du château de Versoix.
Etablissement d’une loge ou galerie entre la grosse tour et une autre tour.
Reconstruction du pont dormant.

A.D.C.O., B10302

1322-1328 – Compte de Guillaume Coqui.
Reconstruction de la cheminée de la chambre verte et du toit de la galerie devant cette chambre, qui avait été renversé par la chute de la toiture de la tournelle joignant, causée par un ouragan.
Réparation de la toiture en « clavin » de la chambre du comte ; de celle près la chapelle du château.
Réparation par les bourgeois de Versoix de la palissade plantée autour de la ville, peu de temps avant la mort du comte Amédée.
Remise de chars de chaux, achetée à Divonne, aux bourgeois de Versoy, pour la réparation d’une brèche de leur muraille du côté de l’eau.
Réparation aux merlons des courtines du château.
Construction d’une échiffre pour défendre le port du lac.
Reconstruction du puit de château de Versoy, qui était tombé en ruine : on le munit d’une corde mue par une manivelle.
Reconstruction de la porte du château de Versoy.

A.D.C.O., B10303

1329-1335 – Compte de Henri de Grésy
Réparation de la porte de Versoix, du côté de Genève.
Reconstruction du pont de la ville, du côté de Coppet.
Construction de deux ponts en bois, sur les murs du château, pour communiquer avec les courtines.
Réparation des toitures de la chapelle et de la chambre du comte.
Construction d’un degré de pierre vers la chambre verte, pour aller sur les courtines.

A.D.C.O., B10304

1335-1337 – Compte de Guichard Ponsard

Reconstruction du pont de la poterne.
Reconstruction du pont allant au verger et au pressoir.
Réparation des guérites et de partie du toit de la grande tour et des bâtiments du château, qui avaient été emportés par le vent.
Reconstruction de la voûte de la chapelle.

A.D.C.O., B10305

1337-1340 – Compte de Guichard Ponsard.
Réparation du toit de la salle basse, du côté de la vieille cuisine ; de l’entablement de la chambre joignant la chapelle. Reconstruction du pont du verger et de celui de la grosse tour.
Reconstruction faite aux toitures des bâtiments du château, emportés au mois de novembre 1339, par un ouragan.
Serrure mise à la porte de la ville allant au moulin.

A.D.C.O., B10306

1341 – Compte de Guillaume Reynard.
Réparation des cinq fenêtres de la chambre au-dessus de celle du comte.
A.D.C.O., B10307

1341-1343 – Compte de Jean d’Aigue-Blanche.
Réparation de l’escalier qui conduit aux murailles du château. La journée de maçon est payée 12 deniers.
Réparation de la porterie en pierre du verger.
Construction par ordre du comte Aymon, de neuf arcs de pierre au château de Versoix, du côté de Genève ; de deux garde-robes vers sa chambre ; d’une tournelle sur les murs ; des murs de clôture du verger.
Réparations considérables faites dans les bâtiments.
Etablissement d’un colombier.

A.D.C.O., B10308

1343-1345 - Compte de Constantin de Jallon.
Ouverture d’une fenêtre dans la chambre haute, près la vieille salle, qui était devenue obscure depuis la construction de la nouvelle loge.
Construction d’échiffres, lors de l’armement du château après la mort du comte Aymon.
Achat de chaine de fer, pour clore la grande porte.

Compte de Jaquement Douard, de Cognin, charpentier et maître des œuvres du château de Versoix, ordonnées par le comte Aymon.
Construction de neuf arches de pierre.
Convois de chaux et de grès, amenés par le lac.
Achat de bois de sapin, depuis 40 pieds de long et au-dessous, pour la charpente et la toiture de la loge ou des bâtiments élevés sur ces arcades.
Construction d’une tournelle avec huisserie et archières.
Aplanissement de la motte de terre sur l’emplacement de laquelle ont été édifiés cette tour et le cellier.
Construction d’un mur de 42 toises de long sur 3 pieds d’épaisseur, entre le jardin et les murs des courtines.
On le perce de quatre huisseries et de fenêtres pour la desserte de quatre chambres qui y sont pratiquées.

A.D.C.O., B10309

1343 – 1345 – Compte de Veffred Fourrier.
Livraison de foin à Douard, charpentier, maître des œuvres de charpenterie, pour les torchis des planchers du château.

A.D.C.O., 10310

1345 – 1350 - Compte de Humbert Prinaygin.
Esparres de fer, posés à la porte du château.

A.D.C.O., 10311

1350-1353- Compte de Richard de Virieux.
Reconstruction de l’échiffe sur les murs du château du côté du verger.

A.D.C.O., 10312

1353-1355 – Compte de Richard de Virieux.
Réparation de quatre échiffes de la grande tour de Versoix.

A.D.C.O., 10313

1369-1374- Compte de Richard de Virieux.
Reconstruction de la toiture de la grosse tour du château, de la grande salle et de la chambre verte, qui avait été emportée par le vent.

A.D.C.O., 10318

1375-1378 – Compte des héritiers de Richard de Virieux.
Pose de chevrons de 32 pieds de long, sur la toiture de la chambre du comte, pour remplacer ceux que le poids des échelles avait cassés.
Réparation faites à la charpente des trois chambres qui sont entre la chambre du comte et la chambre verte.

A.D.C.O., B10319

1381-1385- Compte de Jean de Vernet.
Réparation des toitures de la grande salle.

A.D.C.O., 10321

1385-1388 – Compte de Jean de Vernet.
Consolidation des arches du mur de la grande salle.

A.D.C.O., 10322

1386-1390 – Compte de Jean de Vernet.
Reconstruction du toit de la grande salle du château, écrasée par le poids de la neige.

A.D.C.O., 10323

1374-1393 - Compte de Jean de Vernet.
Réparation de la toiture du réduit de la garde-robe de la chambre du comte, au château de Versoix.

A.D.C.O., 10324

1396-1398- Compte de Jean de Vernet.
Réparation des toitures du château qui avaient été endommagées par le vent.
Le charpentier qui remplace les bardeaux et les voliges de la couverture du château est payé à raison de 2 sous par jour.

A.D.C.O., 10326

1398-1400- Compte de Jean de Vernet.
Salaire de Hugues de Grenier, de Nyon, patron du grand bateau de Nyon, pour le transport des bois employés aux réparations du château de Versoix.

A.D.C.O., 10327

1400-1402 -- Compte de Jean de Vernet.
Façon de deux entraves en bois, mise dans la garde-robe de la tour du château, où on renferme le prisonnier.

A.D.C.O., 10328

1417-1429 – Compte de Rolet de Pierre.
Réparations faites au moulin de Versoix sous la direction de maître Aymon Corneau, maître des œuvres du duc.

A.D.C.O., 10330

1433-1434 – Gex, compte de Boniface et Amédée de Chalant.
Inféodation du château de Versoix à noble et puissant seigneur Nicod de Menthon, chevalier et chambellan et conseiller du duc de Savoie.

A.D.C.O., B 7912

1477- Reconnaissance faite par noble et puissant messire Nicod de Menthon, chevalier, seigneur de Versoix, qui confesse tenir en fief lige et noble selon l’inféodation à lui faite le 25 mars 1433 par le duc de Savoie, sçavoir : le château, ville et châtellenie de Versoix avec toute justice.

A.D.C.O., B1103, f 234 et ss

1483 – Reconnaissance de respectable homme Antoine de la Forêt, seigneur de Versoix et de Nernieux pour des biens à lui inféodés par lettre patentes du 25 juin 1482, sçavoir, le château de Versoix et édifices en dépendant avec le village, châtellenie et mandement de Versoix avec toute justice.

A.D.C.O., B1111, f 1er et ss.

15 octobre 1515 – Procuration de Georges de la Sara à Jean-François de Blonay, seigneur de Maxilly pour prendre possession en son nom des terres lieux et émoluments de Dompne, Loye, Channey, Versoix, Nernier et Surpierre.

A.D.C.O., B1244

16 septembre 1571 – Vente par Pierre Maillard, comte de Tournon, gouverneur de Savoie au nom du duc Emmanuel-Philibert, en faveur de Nicolas de Wattenville, gentihomme de la chambre du roi catholique, de la seigneurie de Versoix au baillage de Gex, du revenu annuel de 10833 florins, pour 25 mille écus d’or, sous réserve de rachat perpétuel.

A.D.C.O., B1244

A.M.



<< retour