recherche
du jeu 22 jun au mar 22 aoû 2017
Voltaire, Choiseul et Versoix
jeu 31 déc 2009
2009 rapport d'activité

Nombreux sont les hommes qui ont marqué l’histoire de Versoix. Patrimoine Versoisien a choisi, à travers ces personnages de conviction et de passion, quelques exemples qui permettent de rappeler au public l’image qu’ils ont laissé ici et dans le monde

Le programme de la saison 2009 a débuté par la conférence de Monsieur Gérard Miège, historien versoisien désormais coutumier de la salle du Charron, qui est venu le 18 mars, nous parler du Refuge suisse de Louis Napoléon Bonaparte.

Le 9 mai, était inauguré le site de l’ancienne papeterie de la Bâtie. La mise en valeur des vestiges, par des membres de l’association et le propriétaire, a permis de sauvegarder les traces de cet important lieu industriel qui fut en fonction jusqu’à la fin du 19ème siècle et qui a vu passer dans ses murs d’éminents savants parmi lesquels Louis-André Gosse et Achille de Mongolfier.

L’exposition Artisans et outils présentée du 29 avril au 17 mai, voulait rendre hommage aux hommes et aux femmes qui par leur connaissances et leur habileté, perpétuent le savoir-faire. Parmi eux, Christiane Terrier, brodeuse, Claude-Alain Kindler, bijoutier, et Madeleine Golay, peintre sur porcelaine, ont animé l’exposition.

Les Journées du patrimoine ont réuni des dizaines de visiteurs, le 13 septembre, sur le site de l’Usine électrique de Richelien et celui de la Bâtie où sur le thème « Au fil de l’eau » le fonctionnement des turbines et roues à aubes était commentés.

Après le succès de la quinzaine polonaise de 2008, une Quinzaine argentine s’est déroulée du 15 au 30 septembre. En collaboration avec les autres acteurs culturels de la commune, divers événements étaient proposés : une exposition d’œuvres d’artistes peintres argentins, des films, une conférence, un concert. A l’Espace patrimoine était proposée une exposition du 15 septembre au 11 octobre. Michel César Hippolyte Bacle itinéraire d'une passion (1794-1838), retraçait la vie de ce versoisien qui explora le Sénégal et fit carrière en Argentine ou il mourut tragiquement.

Mme Odette Hottelier, à Ecogia, a cessé son activité de brodeuse et par là même ses cours, pour prendre une retraite bien méritée. Grâce à elle, qui a formé de nombreuses dames à cet art délicat, la relève est assurée. Patrimoine versoisien a eu le plaisir d’accueillir dans ses rangs un groupe de brodeuses issu de son cours, qui se réunissent une fois par mois à l’Espace patrimoine.



<< retour