recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
BOISDECHÊNE Josephine dite CLOFULIA (1831-..?.)

Joséphine BOISDECHÊNE est née le 25 mars 1831, à Versoix (Genève).
Elle aurait vu le jour dans la maison appelée aujourd'hui le "Château" . Elle était velue, et d'après les informations reçues avait une barbe de cinq centimètres à l'âge de huit ans (quinze centimètres à 16 ans). À l'âge de quatorze ans, elle commence à voyager en Europe, d'abord accompagnée de son père et d'un agent et puis avec son père seul. Vers sa dix-huitième année, elle est partie en tournée avec son père; à Paris elle a rencontré l’artiste peintre Fortune Clofullia avec qui elle s’est mariée plus tard. Fortune a accompagné sa femme sur ses tournées. Ils ont eu deux enfants dont une fille morte en bas âge; l’autre, Albert, surnommé le petit Esaü, qui était velu comme sa mère, se produisait avec elle.
Le doute existait quant à l'authenticité de la barbe de Clofullia. En 1851, le docteur William Charr l'a examinée. La conclusion du docteur a été affirmative : 'her breasts are large and honnêtement '. Il s’agissait bien d’une véritable femme et d’une véritable barbe. Elle a également gagné une renommée supplémentaire quand elle a coiffé sa barbe à la mode, imitant en cela celle de Napoléon III. Ce dernier, flatté de cette imitation, lui offrit un diamant qu'elle porta... dans sa barbe.
En 1853, elle est entrée au cirque chez Phineas Taylor Barnum qui a voyagé dans le monde avec un grand nombre de ces curiosités de la nature. Au cours du dix-neuvième siècle ces attractions étaient très populaires. Clofullia s'est affirmée jusqu'à devenir une étoile internationale qui s’est produite à Paris, à Londres et à Amsterdam.
En 1861, Clofullia qui était au programme de la kermesse de septembre d'Amsterdam, était la femme à barbe la plus connue du moment. Au sujet de cette présentation, le journal a mentionné que deux médecins éminents d’Utrecht avaient délivré une preuve de l’authenticité de sa barbe. Que ceux-ci prouvent aux non-convaincus qu’ils ont pu toucher la barbe et même la tirer!

N.B. La croissance de la barbe est souvent apparue d’une conséquence d’un dérèglement congénital.
Cette attraction de fête foraine, n'est plus à la mode de nos jours.

Bibliographie: Nederlands Centrum voor Volkscultuur,Utrecht NL
in. B. Sliggers (red.), De tentoongestelde mens (Haarlem/Zutphen 1993)

Photos: Syracuse University Library

 



 

 
 
 
 


<< retour