recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
mer 7 jun 17 à 20h00
La vie à la campagne au XIXe siècle
du jeu 8 jun au dim 18 jun 2017
REGARDS SUR VERSOIX
jeu 8 jun 17 à 20h30
SACONNEX D'ARVE SON CHATEAU ET SA SEIGNEURIE
BRUN Louis-Auguste (1758-1815)

Louis-Auguste Brun est né à Rolle le 3 octobre 1758.Apprenti dans une manufacture de papier peint, il se voue au dessin et à la peinture.
Il se forme à Genève dans le cercle de Pierre Louis De La Rive, fréquente la société des châteaux de Coppet et Prangins. A Turin en 1780, Brun se fait apprécier de Victor-Amédée III.
En France dès 1781, à Dampierre chez le Duc de Luynes en 1782, introduit à la cour auprès de Louis XVI et de Marie-Antoinette qu’il peindra à la chasse. Louis-Auguste Brun s’établit à Versoix en 1790. D’opinion libérale, il reste reconnaissant envers la reine qu’il visite au Temple et se charge d’une lettre pour les princes émigrés à Francfort. Dénoncé à son retour, il est incarcéré, expulsé et se réfugie à Genève. En 1796-97, son ami Frédéric César de La Harpe l’utilise comme agent pour la diffusion de ses écrits et directives au Pays de Vaud.
Maire de Versoix de 1801 à 1807 et propriétaire du domaine qui deviendra « Fleur-d’Eau » à Versoix-la-Ville. Chevalier de l’ordre du Lys en 1814. Il accueille à Versoix durant les Cent-Jours, Lucien et Joseph Bonaparte. En mai 1815, délégué de l’Ain à Paris. Il meurt dans cette ville en 1815.
Bibliographie :
- Histoire de Versoix
J.-P. Ferrier 1942
- A.Buffle, Louis-Auguste Brun 1758-1815, mém. Lic. Genève 1978
- Louis-Auguste Brun 1758-1815, dit Brun de Versoix, cat. Expo. Genève 1986
- S.N.L. : Maurice Meylan

 

 
 
 


<< retour