recherche
du jeu 22 jun au mar 22 aoû 2017
Voltaire, Choiseul et Versoix
DAVID Charles (1848-1924)

Charles David est né à St-Quentin (Aisne), le 7 décembre 1848 où son père Maurice David-Marcel y était négociant, il meurt à Lausanne le 3 mai 1924. Il fait ses études secondaires dans cette ville, au collège Gaillard puis ses études universitaires à Zurich où il prend son doctorat. Interne à Lyon puis à Londres, il s'établit en 1876 à Versoix-Bourg, il fut le deuxième médecin de Versoix, succédant au docteur Lancelot. Charles David n’était pas seulement un médecin hautement qualifié, mais un homme extrêmement généreux qui soignait gratuitement les malades sans ressources. Au début de sa pratique, il distribuait les remèdes, Versoix n'ayant pas de pharmacie; certains malades, auxquels il les donnait gratuitement venaient rendre les fioles à la domestique.
Les Versoisiens pensaient que grâce à sa vigilance la commune échappa au choléra, quand une dame, contaminée à Marseille, en mourut à Versoix, en 1884.
Charles David fut maire de Versoix de 1892 à 1897. Sa préoccupation principale fut les finances de la commune, qui était profondément endettée par l’exécution des nombreux projets ambitieux du maire précédent, Jean-François Deshusses.
En 1882, les intérêts des dettes représentaient 43,9 pour cent du budget communal !
En 1897, Charles David démissionna de ses fonctions de maire et de médecin pour regagner son canton natal sur l’insistance de son épouse. Son projet de départ connu, les femmes de Versoix l’informèrent qu’elles se jetteraient sous sa voiture pour l’empêcher de s’en aller, Il partit donc dans la nuit.
C’est la seule personne qui fut nommée bourgeois d’honneur de Versoix.
Les rues de Versoix, Ecole & Quartier

Revue Médicale de Suisse Romande-Georg 1924

 D:Mes DocumentsAAPATRIMOINE VERSOISIENDDAVID CHARLES DEPART.mht

 


<< retour