recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
mer 7 jun 17 à 20h00
La vie à la campagne au XIXe siècle
du jeu 8 jun au dim 18 jun 2017
REGARDS SUR VERSOIX
jeu 8 jun 17 à 20h30
SACONNEX D'ARVE SON CHATEAU ET SA SEIGNEURIE
FONTAINE-BORGEL Claudius (1838-1900)

Claudius Fontaine-Borgel fut instituteur, historien et secrétaire de la Mairie.
De son passage dans notre commune, une œuvre demeure, c’est le classement qu’il fit des archives municipales et les nombreux matériaux qu’il rassembla sur l’histoire de Versoix.
Le Congrès de la Paix, qui tint ses assises en 1867 à Genève, amena la guerre au village. Le fameux Garibaldi, aussi adoré des radicaux que détesté des catholiques, devait y participer, et, venant d’Italie, il allait traverser Versoix. Fontaine-Borgel eut l’idée d’organiser une manifestation populaire à la gare, lors de l’arrivée du train. Sans prévenir J.-F. Deshusses, nommé récemment maire, il rédigea sur papier officiel de la Mairie ces souhaits de bienvenue : « Général ! Vous voici sur le sol de la République de Genève. Agréez, Général, ce premier salut au nom des républicains, vos amis de Versoix. »
Quand le train s’arrêta en gare pour quelques secondes, Fontaine-Borgel, entouré d’une foule de Versoisens, remit l’adresse et Garibaldi répondit : « Je suis touché de vos paroles, cher ami, je vous remercie sincèrement, soyez l’interprète de mes sentiments auprès du peuple de Versoix. »
Les catholiques partirent en guerre contre Fontaine-Borgel, qu’ils accusèrent de ne pas garder la neutralité si désirable à un instituteur ; les deux années qui suivirent sa situation devint de plus en plus difficile et il fut contraint de démissionner en 1869.

Lors de la Révolution française, les armoiries de Carouge ont été dépouillées de leurs signes royaux pour ne garder plus que l’arbre. Vers 1850, on décida de les remettre au goût du jour et l'arbre devient franchement un caroubier, sous l'influence de l'interprétation libre de l'historien Fontaine-Borgel qui soutint que l'arbre des armoiries originelles était un caroubier.
C'est peut-être vrai, c'est peut-être faux. Peu importe: depuis lors, l'arbre est décrit comme un caroubier.

Histoire de Versoix, J.P. Ferrier 1942

Quelques publications de Claudius Fontaine-Borgel :
1857 Recherches historiques sur Carouge,
1863 Recherches historiques sur Versoix,
1868 De l’Instruction publique à Versoix, antérieurement et depuis la réunion à la république genevoise,
1872 Notices sur les châteaux de Versoix, forts de Saint-Maurice et de Saint-Loup,
1875 Relations historiques sur l’établissement des premières loges maçonniques à Genève et leur dissolution (1736-1796)
1877 Relation historique sur les cultes à Versoix dès les anciens temps à nos jours
1878 Louis-Auguste Brun, peintre attaché à la Cour de Louis XVI et Louis Simond, littérateur, anciens maires de Versoix,
1883 Histoire de Lancy depuis les anciens temps, jusqu’à nos jours,
1885 J.-P. Béranger, historien, publiciste et ancien syndic de Genève (1737-1807)


In : Dictionnaire international des écrivains du jour*. 2 / A. De Gubernatis -L. Niccolai (Florence)-1888-1891

*Lors de la parution de cette liste, Cl. Fontaine-Borgel travaillait à une histoire des communes genevoises sous la forme d'un journal historique. 
 

 
 


<< retour