recherche
du mer 14 mar au ven 27 avr 2018
LES RUES DE FERNEY
du jeu 22 mar au ven 22 jun 2018
HERBORISTE, UN METIER PROCHE DE L'HOMME...
mar 17 avr 18 à 19h00
ASSEMBLEE GENERALE
RATH Simon (1779-1819)

Simon Rath est le fils de Jean-Louis Rath et de Sarah Alexandrine Rolland. Il achète le château de Saint-Loup le 13 août 1816 à Balthasar Dupin, agent de change à Genève.
Lieutenant-général dans l'armée de S.M l’Empereur de Russie, il meurt à l’âge de 40 ans.
Grand amateur d'art, Simon Rath lègue à ses deux sœurs, Jeanne-Françoise et Henriette, la somme de 182 000 florins (84'000 francs) pour la construction d'un musée des beaux-arts. Toutefois, le legs ne suffit pas à couvrir tous les frais inhérents à l'édification et l'État s'engagea à participer financièrement à ce projet.
Inauguré en 1826, conçu par l'architecte Samuel Vaucher comme un "temple des muses", à la fois héritier du goût français et de la tendance italianisante, le Musée Rath fut le premier des musées suisses consacrés aux arts. Sis à la Place Neuve, il est voisin de ces prestigieuses institutions culturelles nées au XIXe siècle que sont le Grand-Théâtre et le Conservatoire de musique, témoignages d'une période de prospérité économique et d'intérêt croissant pour la vie artistique.
Ci-contre:
Le Général Simon Rath en 1826.
par James Pradier
MAH Genève

Sources:
Musée d'art et d'histoire
Coll. particulière
 

 

 
 


<< retour