recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
mer 7 jun 17 à 20h00
La vie à la campagne au XIXe siècle
du jeu 8 jun au dim 18 jun 2017
REGARDS SUR VERSOIX
jeu 8 jun 17 à 20h30
SACONNEX D'ARVE SON CHATEAU ET SA SEIGNEURIE
RATH Simon (1779-1819)

Simon Rath est le fils de Jean-Louis Rath et de Sarah Alexandrine Rolland. Il achète le château de Saint-Loup le 13 août 1816 à Balthasar Dupin, agent de change à Genève.
Lieutenant-général dans l'armée de S.M l’Empereur de Russie, il meurt à l’âge de 40 ans.
Grand amateur d'art, Simon Rath lègue à ses deux sœurs, Jeanne-Françoise et Henriette, la somme de 182 000 florins (84'000 francs) pour la construction d'un musée des beaux-arts. Toutefois, le legs ne suffit pas à couvrir tous les frais inhérents à l'édification et l'État s'engagea à participer financièrement à ce projet.
Inauguré en 1826, conçu par l'architecte Samuel Vaucher comme un "temple des muses", à la fois héritier du goût français et de la tendance italianisante, le Musée Rath fut le premier des musées suisses consacrés aux arts. Sis à la Place Neuve, il est voisin de ces prestigieuses institutions culturelles nées au XIXe siècle que sont le Grand-Théâtre et le Conservatoire de musique, témoignages d'une période de prospérité économique et d'intérêt croissant pour la vie artistique.
Ci-contre:
Le Général Simon Rath en 1826.
par James Pradier
MAH Genève

Sources:
Musée d'art et d'histoire
Coll. particulière
 

 

 
 


<< retour