recherche
jeu 30 nov 17 à 20h00
La route Suisse, histoire d'un axe de communication.
du ven 1 déc au dim 10 déc 2017
La route Suisse à Versoix, hier et avant-hier...
GUERIN Solange (1912-19..)

Solange Guérin est née le 27 août 1912 à Saint-Ouen- l'Aumône(F). Fille du chocolatier Maurice Guérin et de Laetitia Picard, veuve de Jean Diodati. 

Dans ses jeunes années, Solange était mannequin et posait en compagnie de ses lévriers afghans  pour les publicités des grandes marques automobiles de l'époque.D'une grande beauté, elle faisait la une des revues féminines.

C’est dans sa propriété du bord du lac de Genève, véritable havre de paix, que Solange a choisi de pratiquer sa peinture. Sa coquette villa qui était la résidence d’été de sa famille, est devenue à la mort de son père, le refuge de Solange. Les drames familiaux conduisirent la jeune fille à devenir comme elle le dit, « peintre par malheur ».
Après ses études aux Beaux-arts à Paris, elle s’installe à Genthod en 1947, année du décès de sa mère.

Infatigable « trotteuse », elle arpentera les ruelles de Versoix, les bords de la rivière ou encore les Alpes pour traduire ses émotions sur ses toiles ou, sculptant avec une technique particulière les animaux qu’elle adore. On lui reprochera de modifier le sujet selon son idée, ce qui est pour elle la liberté du peintre. Ses œuvres exposées à Paris, à la Galerie Motte et au GAAV de Versoix sont connues des versoisiens.
Pour Solange Guérin, la peinture fut toujours un besoin et ce n’est pas les problèmes de vue et les opérations qui en découlèrent qui l’on découragé. Et même si dans les derniers jours de sa vie elle devait recouvrir le fond de la toile avec une couleur sombre, pour ne pas être éblouie, sa peinture dont les teintes étaient gravées dans sa mémoire restait sa principale raison de vivre. Georges Savary
 

 
 
 
 


<< retour