recherche
du jeu 6 avr au dim 30 sep 2018
Plouf! Une histoire de la baignade
La Société de la Croix-Bleue de Versoix

 Sous la cote OBJ 236 se trouve une petite caissette de bois contenant les procès-verbaux des séances de La Société de la Croix-Bleue de Versoix et divers documents relatifs à cette société, du 1er juin 1885 au 18 février 1932.


La Croix-Bleue, association sans but lucratif à dimension internationale, a été fondée en 1877 par le pasteur Louis-Lucien Rochat. Sa mission, venir en aide aux personnes dépendantes de l’alcool ainsi qu’à leurs proches, en appliquant ses trois actions : prévenir, conseiller et accompagner. Des réunions furent organisées, on alla visiter des buveurs, plusieurs prirent des engagements, mais ne les tinrent malheureusement pas. Ces chutes compromettaient l’œuvre et étaient une rude épreuve pour ceux qui l’avaient entreprise. Ils persévérèrent néanmoins et, après plus de deux ans de patience, ils eurent la joie de recevoir la signature d’un pauvre buveur qui tint fidèlement son engagement jusqu’à sa mort.

C’était le 2 janvier 1880. Une importante réunion avait eu lieu au Casino de Saint-Pierre. A la fin de la séance, un esclave de la boisson, adonné à l’absinthe, Edouard Gouillon prend un engagement et reste fidèle. Il lutte contre les sollicitations de ses anciens compagnons. Il connaît de douloureuses épreuves, il perd successivement sa femme et ses deux enfants, terrible secousse pour son cœur, mais il demeure ferme parce qu’il a signé « avec l’aide de Dieu ». Il sera le premier buveur à être relevé dans le Canton de Genève.
En 1885, Edouard Gouillon s’installe à Versoix. Il reconstitue son foyer et travaille comme vannier (il obtiendra la médaille d’argent à l’Exposition nationale suisse de 1896), il acquiert une modeste aisance. Sa conduite ne tarde pas à lui gagner l’affection et l’estime de tous.

Le 24 mai 1885, il a la joie de fonder dans la commune même, une section de la Croix-Bleue dont il deviendra le président, qui sera composée de 13 membres. Il s’agit souvent de couples ou de familles. Les séances débutaient par la lecture d’un psaume et se poursuivaient par des discussions sur la vie de la société et se terminaient par un morceau de musique joué à l’harmonium par Madame Courvoisier.
L’organisation de la Fête cantonale genevoise de la Croix-Bleue du 8 septembre 1929 à Versoix, a donné quelques soucis au comité. Toute son organisation est consignée dans un cahier. Procès-verbaux détaillés, comptes pertes et profits affiches, tickets de boissons et pâtisseries, menu, cocardes, nous permettent de revivre ce jour de fête. La carte de la Fête et le menu ont été dessinés par Marc-Henri Genequand.

Ces documents, dont le volume équivaut à deux boîtes à chaussures, nous ont été remis par la famille d’Edouard Gouillon. Ce geste marque une fois de plus l’importance de ne pas tout jeter et contribue à l’histoire de Versoix.

Georges Savary

Archives Journal de Genève-14.09.1927

Archives Association Patrimoine versoisien

 

 
 
 


<< retour