recherche
mar 30 nov 1999
Exposition et concert
ETOILE (L') Auberge

L'auberge de l'Etoile est située à Versoix-la-ville (à côté de l'Ecu de Genève), d'où partent cinq fois par jour les voitures dites Omnibus, pour Genève et retour.

Cette auberge, entièrement remise à neuf  au début de l'année 1834, se compose de 4 pièces au plain-pied, et de 6 chambres à l'étage, dont l'une fort grande a un balcon donnant sur la grande route de Genève à Lausanne; plus une grande galerie couverte sur la cour, une cave, écurie, fenil, jardin, avec une grande cour et une fontaine jaillissante. Cet établissemet étant dans une jolie position, ne peut manquer de retirer un grand avantage des Omnibus y logeant. F. L. Piachaud, propriétaire du dit local, le met en location au printemps 1834.

Lors de l'établissement du chemin-de-fer, en 1858, l'Etoile, qui était le relais pour les diligences venant de Berne est désormais inutile, fut de suite achetée par M. Bordier pour y établir son vieux fermier, José Puget, qui y vécut jusqu'en 1862, moment où il prit sa retraite.

Le nouveau fermier, Adrien Nicati, jeune agriculteur d'Aubonne, vint s'y établir quelques semaines avant le décès de M. Bordier, il s'y maria, eut six enfants et vécu jusqu'en 1880. A l'Etoile était attaché le terrain dit "La Place" qui s'étendait à partir des terrains de la Brasserie, (actuellement Bon-Séjour) et allait jusqu'au chemin Argand.

 La partie de l'Etoile, louée par Joseph Beney, que l'on aperçoit en train de caller la porte. Photo Georges Savary, 1988

La partie destinée au personnel de la ferme fut louée depuis 1885 à Chappuis, voiturier, puis à Joseph Beney, ainsi quel la dépendance comme écurie, remise et fenière, garage.G.S.

Historique des terrains et bâtiments de Versoix ayant appartenu à M. Pierre-Jean Bordier..., de Mme Charles Fourcy-Lessere, 1953

Gazette de Lausanne-19.04.1834



<< retour