recherche
sam 14 nov 2020
EXPOSITION LES RUES DE VERSOIX
ven 20 nov 2020
Des pentes du Salève à Vessy, Histoire du vol libre, de l'aviation et de l'aérostation à Veyrier
NOËL GENECAND 1907-1976

Noël Genequand est né le 24 décembre 1907, il était le fils du pasteur Charles Genequand, qui exerça un fécond ministère à Versoix. Après avoir fait ses classes à l'école communale, il fréquenta le collège Calvin, où il obtint une maturité latine, et suivit à l'université les cours de la Faculté de droit, où une licence lui fut décernée. Se destinant au notariat, il accomplit un stage dans l'étude dont il allait devenir l'associé, après obtenu son brevet de notaire.

Pendant quelque temps, avant d'exercer la profession qu'il avait choisie, il fonctionna comme secrétaire de mairie, à Versoix. C'est de ce passage à la mairie que lui vint le goût de la chose publique. En effet, durant plusieurs législatures, avec une interruption de quelques années lors de son mariage avec Mlle Andrée Sautter, avec laquelle il habita en ville de Genève, pour ensuite retourner à Versoix, il siégea au Conseil municipal, en qualité de représentant du Parti libéral. Il en fut même à plusieurs reprises le président. En 1965, lors d'une élection complémentaire, rendue nécessaire par la mort de Henri Ramseyer, radical, Noël Genequand conquit, pour les libéraux, un siège au Conseil administratif dont il fit partie pendant six ans, revêtant à deux fois la charge de maire. Lors des élections communales du printemps 1971, il ne sollicita pas le renouvellement de son mandat à l'exécutif communal, mais continua néanmoins de siéger au Conseil municipal, dont il était le vice-président jusqu'à son décès.

Noël Genequand se passionnait pour l'histoire et, à ce titre, faisait partie de la Société d'histoire et de son comité. La Fondation de l'Hôpital Gourgas le comptait au nombre des membres de son conseil. Pendant fort longtemps l'Association des intérêts de Versoix-la-Ville l'eut à sa tête, comme président. 

 



<< retour