recherche
lun 24 aoû 2020
ASSEMBLEE GENERALE 2020
Les revenus bernois à Versoix au XVIe siècle.
 
 
Dans ses études sur la commune de Versoix, Jean-Pierre Ferrier avait surtout développé, de manière originale les XVIIIe et XIXe siècles qui correspondaient au genre de recherches pour lequel il excellait.
Les siècles antérieurs sont souvent très schématisés. C’est pour cela que lorsqu’on trouve des renseignements complémentaires, il s’agit de les noter afin que, peu à peu, l’histoire de la localité se complète.
Les Bernois ont occupé le Pays de Gex de 1536 à 1564. Dans les comptes des admodiations faites par spectacle Seigneur Ambroise Im Hoff bailli et gouverneur de la baronnie de Gex entre 1545 et 1547, on trouve quelques-unes de ces admodiations concernant Versoix.

Paiement de la taxe moyen-âge

Le versement de taxes à un seigneur, illustration des Traités théologiques. Vers 1490 - Bibliothèque nationale de France.

Il s’agit tout d’abord de la chapelle du Saint-Esprit en l’église de Versoix, fondée par les égrèges Sibellion et Vincent Guex.
Puis l’Hôpital de Versoix, ce qui prouve que le bourg avait des institutions charitables comme celui d’Hermance. Les biens de l’hôpital sont admodiés à Jean de la Fourest et Pierre et Henri Conthens, des bourgeois de Genève sans doute.
Les revenus des deux dîmes seront également affermés : la dîme générale, soit la taxe sur les habitants, et la dîme particulière du vin levés sur les récoltes et sur le commerce de ce liquide apprécié. En plus, il y a le péage de Versoix perçu sans doute au passage du pont. Le bénéficiaire en sera le nommé Jehan Comte. Et l’on voit encore le four du château fait également l’objet de redevances banales. Il est aussi affermé.
Voilà donc une image des conditions fiscales des Versoisiens au milieu du XVIe siècle.

Texte de P. Bertrand, in. Tribune des communes 20.10.1978



<< retour