recherche
Il n'y a pas de contenu
pour la sélection en cours.
retour à l'accueil
BIEFS, CANAUX, NANTS, RUS ET RUISSEAUX

 

 

Le territoire de notre commune est traversé par de nombreux cours d’eau.

Connus ou inconnus, visibles ou cachés, du simple ru à la rivière, tous ont irrigués nos cultures et nos forêts.

Naturels ou créés par l’homme pour alimenter les fontaines et les industries, ils sont une richesse à protéger. G.S.

  * * * * * *

Bief n.m. Canal qui sert à conduire les eaux à la roue d'un moulin.

Canal n.m. Conduit permettant le passage d'un liquide ou d'un gaz.

Nant n.m. En Savoie et en Suisse désigne un ruisseau ou un torrent dans un vallon encaissé.

Ru n.m. Petit ruisseau.

Ruisseau n.m. Petit cours d'eau peu profond.

* * * * *

BIEF DU MARTINET

Le bief du Martinet est situé à Sauverny, son eau est prélevée dans la Versoix, il alimentait le martinet et les roues du moulins.

Ce bief est aménagé et entretenu par les pêcheurs pour faciliter la reproduction des poissons.

 

 

BIEF DU MOULIN DU PONT

Ce bief alimentait le moulin du Pont (moulin Gay) à Sauverny

 

 

Une jolie passerelle. Photo GS

 

BIEF DU MOULIN DE RICHELIEN (Collex-Bossy)

Le bief du Moulin de Richelien a sa source au barrage du moulin de Richelien, sur la Versoix. Ce moulin a été transformé par Auguste Stuzmann pour en faire une usine électrique, toujours en fonction. L'eau qui resort de la tubine est ensuite canalisée pour retrouver la Versoix quatre cent mètres en aval.

Départ du Bief de Richelien. Photo GS

 

BIEF DE PONT-CEARD

Dérivation du Canal de Versoix, ce bief établi lors du projet de création de la nouvelle ville de Versoix au XVIIIe siècle, devait amener l'eau à diverses fontaines de la nouvelle cité. Il part de la cité Choiseul, traverse la route de Suisse au carrefour de Pont-Céard et suit son cours jusqu'à Port-Choiseul. 

Les derniers mètres du Nant de Pont-Céard. Photo GS

 

BIEF DE LA VIEILLE-BATIE (Collex-Bossy)

Ce bief alimente l'usine électrique Baumgartner.

Vannes du bief de la Vieille-Bâtie. Photo GS 

 

CANAL DE VERSOIX

L'étude et la réalisation du Canal de Versoix a été confiée à l'ingénieur Nicolas Céard, vers 1790. Ce canal d'arrosement est dérivé de la rivière la Versoix, à la Bâtie. Il serpente autour de la colline de Saint-Loup, traverse la ville de Versoix pour terminer sa course dans le Nant-de-Braille, à Montfleury.

La cascade du Canal de Versoix à  sa jonction avec le Nant-de-Braille. Photo Ville de Versoix

 

RUISSEAU LE CREUSON 

Le ruisseau Le Creuson s'écoule depuis le Bois de Portes, à Commugny, son embouchure sur la Versoix se trouve à la Bâtie.

Le Creuson se jette dans la Versoix en furie, 1.02.1989. Photo GS

 

RUISSEAU DE MARCAGNOU

Le ru de Marcagnou prend naissance dans le Bois de Marcagnou pour se jeter dans le Creuson au Bois des Douves.

RUISSEAU DE L'OBSERVATOIRE 

Le ruisseau de l'Observatoire prend sa source en dessous de Chavannes-des-Bois et se jette dans le Creuson.

NANT DE LA BECASSIERE

S'écoule depuis la frontière vaudoise, vers la Pierre-à-Pény. Il est partiellement canalisé et rejoint le lac vers Prévorzier (Mies VD)

Le nant de la bécassière est canalisé depuis le bosquet sur la gauche. Photo GS

NANT DE BIOLAY

Partant du Bois de la Gueule, ce nant est canalisé à partir du chemin du Biolay et rejoint la Versoix sous le viaduc de l'autoroute à Richelien.

Départ de la canalisation du nant. Photo G.S.

NANT DE BRAILLE

Le Nant de Braille prend sa source sur la commune de Mies (VD). Il longe les Grands-Prés, alimente une carpière, pour rejoindre le lac en Braille. C'est son passage sous la route de Suisse, construit par Nicolas Céard vers 1772, qui a donné son nom au quartier de Pont-Céard.

Le Nant de Braille, vers Ecogia. Photo G.S

 

NANT DE CREVE-COEUR

Ce ruisseau prend sa source au lieu-dit Sur le Four à la frontière avec Genthod, il passe sous le route des Fayards par une galerie créée lors de la construction de la nouvelle route par le Régiment de Conty pour rejoindre la Versoix à Crève-Coeur.

La galerie qui permet au Nant-de-Crève-Coeur le passage sous la route des Fayards . Photo GS

 

NANT D'ECOGIA

La source d'Ecogia donne naissance à ce nant qui rejoint le Nant de Braille après un parcours d'une centaine de mètres.

La source d'Ecogia. Photo GS

 

NANT DU MOLARD

Le Nant du Molard a été redécouvert lors des travaux de renaturation de la zone du Molard, ancienne place des Forains. Il s'écoule dans la Versoix après un bref parcours.

NANT DU PETIT-SAINT-LOUP

Ce nant a été canalisé lors de la modification de la route de Saint-Loup dans les années 1950. Il passe sous le canal de Versoix vers le déversoir du Fer-à-cheval. Sa partie inférieure reçoit le trop plein du Canal de Versoix qui s'écoule jusqu'à la Versoix.

Déversoir du Canal de Versoix. Photo GS

 

NANT DE SAINT-LOUP

Prenant sa source dans les champs vers la route de Saint-Loup, il est canalisé. Il alimente la Fontaine des amoureux 

La Fontaine des amoureux. Photo GS

 

RU DES DOUVES (non officiel)

Ce ruisselet est le trop plein de l'étang des Douves creusé en 1983 avec une profondeur maximale de 2 mètres et une
surface d’environ 7’000 mètres carrés, il est canalisé à partir du chemin des Rouvières.

L'eau de l'étang traverse le chemin des Douves en directions des Rouvières.Photo GS

RU DES CULPARIS (non officiel)

Prenant sa source à l'étang des Culparis, il chemine dans la forêt avant d'être canalisé au chemin de la Loutre.

Grille de l'entrée du ru dans la canalisation. Photo GS



<< retour