recherche
Il y a (presque) 250 ans à Versoix, suite

Extrait du registre de la paroisse de Versoix Baptême (orthographe originale respectée)

Le dix sept Septembre de l’année mille Sept cent quatre ving-t un est né et le dix sept du même mois a été baptizé dans l’église de Versoix Sieur Robert Louis astoph fils légitime de Sieur Nicolas Ceas ingénieur du Rois pour les pont et chaussé aux travaux de Sa ville de Versoix et de Dame Francoise Masset, parrin Robert Dunand Major au service de sa majesté Sarde et marrène Dame Louise Picot sa femme les quels ont été Représentés par jean louis girod et marie poncet. Le parrin a signé et non la marrène pour etre ilitérée anquise avec le père du dit enfant (N Céard) - Clerc Curé

Commentaires :

1. Nicolas Céard, père de l’enfant Robert, est l’ingénieur en charge de réaliser la Nouvelle Ville de Versoix selon le plan Querret. Il habite dans la maison de Montfleury qu’il a bâtie.

2. Il a épousé une Genevoise, Françoise Massé, en 1777.

3. L’enfant Robert Céard, d’abord élève de l’Académie à Genève, poursuivit ses études de droit à Paris, puis revint à Genève en 1814. Il y eut une brillante carrière de procureur, avant d’être le fondateur du bataillon des sapeurs-pompiers de la Ville de Genève.

4. Son 3ème prénom, mal orthographié par le prêtre, est Astolphe, en référence à Saint Astolphe, archevêque de Mayence au début du 9ème siècle.

5. La curé Jannod qui a tenu la paroisse de Versoix de 1758 à 1780 est décédé le 20 septembre 1781. Les curés Clerc, de Prévessin et Gros, de Bossy, ont procédé à son inhumation.

Yves Richard



<< retour